DZOUNGARIE

DZOUNGARIE
DZOUNGARIE

DZOUNGARIE

Nom que les Européens ont donné au second kh nat fondé au XVIIe siècle en Asie centrale par les Mongols occidentaux ou Oirat, dénommés à cette époque les Jüngar (ou, en transcription vulgaire, Djoungar, ou encore Dzoungar). La Dzoungarie (ou Jüngarie) est située dans la région du Tarbagatai et de l’Ili (à l’est du lac Balkhach). Après s’être étendu de la région occidentale du bassin de Tarim jusqu’aux monts Tianshan, et de l’Altaï jusqu’aux cours supérieurs de l’Ob et de l’Irtych, l’Empire jüngar a été totalement anéanti en 1755-1759 par l’empereur Qianlong. Le nom de Dzoungarie a alors perdu toute réalité politique, mais il est resté comme terme géographique pour désigner la dépression de quelque 700 kilomètres carrés, qui s’étend, sur le territoire de la république populaire de Chine, entre l’Altai mongol au nord, la chaîne orientale des Tianshan au sud et celle du Tarbagataï à l’ouest.

On dénomme aussi «Alataou de Dzoungarie» le système montagneux qui se développe à la frontière du Kazakhstan soviétique et du Turkestan chinois, entre le lac Alakol et l’Ili; on appelle aussi «portes de Dzoungarie» une passe, de 10 kilomètres de large environ à son point le plus resserré, qui traverse la muraille formée par les chaînes de l’Alataou au sud et de Barlyk et de Maili au nord pour joindre la dépression du lac Ebi-nur (au sud-est, en république populaire de Chine) à celle du lac Alakol (au nord-ouest, en U.R.S.S.). Depuis les temps les plus anciens, c’est par cette passe que les hordes nomades d’Asie centrale se sont déversées dans les steppes de l’actuel Kazakhstan, et, de là, dans la Sibérie occidentale et la Russie méridionale.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Dzoungarie — 45°00′N 85°00′E / 45, 85 …   Wikipédia en Français

  • Djoungarie — Dzoungarie La Dzoungarie et le bassin du Tarim (comprenant le désert du Taklamakan) séparés par la chaîne des Montagnes célestes. La Dzoungarie ou Djoungarie (du mongol züün gar : main gauche) est la partie nord du Xinjiang, située au nord… …   Wikipédia en Français

  • Dzoungar — Dzoungarie La Dzoungarie et le bassin du Tarim (comprenant le désert du Taklamakan) séparés par la chaîne des Montagnes célestes. La Dzoungarie ou Djoungarie (du mongol züün gar : main gauche) est la partie nord du Xinjiang, située au nord… …   Wikipédia en Français

  • Nikolai Mikhailovitch Prjevalski — Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski, aussi orthographié Przewalski, Przhevalsky ou Prjevalsky (en russe : Николай Михайлович Пржевальский), né le 31 mars (12 avril) 1839 à… …   Wikipédia en Français

  • Nikolai Mikhaylovich Przhevalsky — Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski, aussi orthographié Przewalski, Przhevalsky ou Prjevalsky (en russe : Николай Михайлович Пржевальский), né le 31 mars (12 avril) 1839 à… …   Wikipédia en Français

  • Nikolai Prejevalsky — Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski, aussi orthographié Przewalski, Przhevalsky ou Prjevalsky (en russe : Николай Михайлович Пржевальский), né le 31 mars (12 avril) 1839 à… …   Wikipédia en Français

  • Nikolai Przhevalsky — Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski, aussi orthographié Przewalski, Przhevalsky ou Prjevalsky (en russe : Николай Михайлович Пржевальский), né le 31 mars (12 avril) 1839 à… …   Wikipédia en Français

  • Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski — Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski …   Wikipédia en Français

  • XINJIANG — Le pays que les Occidentaux appelaient le «Turkestan chinois» est devenu en 1884 la province chinoise du Xinjiang et constitue, depuis 1955, l’une des cinq «régions autonomes» de la république populaire de Chine: la région autonome ouïgoure du… …   Encyclopédie Universelle

  • CHINE (La République populaire) - Cadre naturel — La république populaire de Chine est un des plus grands États du monde (10 millions de km2) et le plus peuplé (1 135 millions d’habitants). À côté d’une immense majorité Han (ou chinoise proprement dite), la population comprend 55 minorités ethno …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»